bread crumps
Burkina-Espagne : Ousmane SIGUÉ ou l’étalon en devenir ?

À un an, Ousmane SIGUÉ, natif de Koumbri, un département de la province du Yatenga, arrivait en Espagne dans les bras de sa mère. Le père qui les y attendait avait sollicité et obtenu le regroupement familial. Dès l’âge de 5 ans, le garçonnet qui n’avait d’yeux que pour le ballon rond voulait aller à l’école de football pour mieux apprendre et devenir par la suite un grand footballeur à l’image de Bakary KONÉ, son modèle burkinabè ou encore Diego GODIN évoluant à Athletico de Madrid.

C’est un jeune adolescent d’à peine 14 ans que nous avons rencontré afin qu’il nous parle de son palmarès footballistique. « J’ai été fédéré pour la première fois quand j’avais six ans en 2006 pour jouer en salle dans l’équipe benjamine de Roquetas del Mar (ndlr ; localité situé à la province de Almeria en Andalousie). A l’issu de ce championnat provincial, mon équipe occupait la première place ». Place que son club local a conservé jusqu’en 2010 où grâce à son talent, le petit Sigué entrât dans le collimateur du club Almeria UD.

Ainsi donc le jeune désormais alevin dans le club andalou de Jonathan ZONGO (ndlr ; autre compatriote qui y évolue en première division) accumulait prouesses et perfectionnements dans son nouveau club qui occupât la troisième place lors du championnat de la région d’Andalousie. Il n’en fallait pas plus pour que le petit Ousmane gravisse encore des échelons… « C’est finalement à 12 ans en 2012 que j’ai été convoqué pour la première fois par la sélection officielle des moins de 12 ans de la région d’Andalousie. Nous avons fini premier sans même perdre aucun match… », me lance sans ambages celui qui combine à merveille sport et études et qui joue désormais à la position de défense centrale de son club où il compte remporter encore des victoires.



Aujourd’hui bien placé dans la sphère du foot professionnel espagnol, le glas du patriotisme ne cesse néanmoins de sonner au plus profond de lui. « Mon rêve c’est de jouer pour ma patrie d’origine….je ne cesse de me voir en train de jouer pour la sélection cadette des étalons ! ». Et que pense-t-il du FasoFoot du haut de sa petite expérience de vie ? « Le football burkinabè va s’améliorant. Je suppose que cela est sans doute du à la volonté des encadreurs et des dirigeants certes mais aussi aux propres joueurs qui sans doute veulent faire du football une profession comme toute autre ». En attendant peut-être de le voir jouer aux côtés de Jonathan Zongo ici et au Faso, Ousmane SIGUÉ OUÉDRAOGO fait son chemin à l’équipe cadette d’Almeria UD où vient de commencer la présaison.

Défendrait-il un jour le drapeau étoilé des hommes intègres ? En tous les cas, le « petit dur » est bien décidé d’aller loin ; très loin même… Bon vent à lui !

Roland ZONGO SANOU/
Correspondant, Lefaso.net